Mariage : pourquoi nous soutenons Nicolas SARKOZY

15 Avr

Nicolas SARKOZY souhaite ne pas porter atteinte à l’institution du mariage. Il n’est pas favorable au mariage homosexuel ni à l’adoption par les couples de même sexe.

« En créant l’être humain « homme et femme », Dieu a suscité une relation de complémentarité à la fois biologique et sociale qui se retrouve dans toute la société. La différence sexuelle de l’homme et de la femme est fondatrice et structurante de tout le devenir humain. De plus, l’union de l’homme et de la femme scellée dans le mariage est le moyen le plus simple et le plus efficace d’accompagner le renouvellement des générations et d’accueillir les enfants pour les introduire en ce monde. »

Conférence des Evêques de France
Un vote pour quelle Société ?
3 octobre 2011

Mariage Cathos avec Sarko

« La famille, le mariage, restent des repères, restent des références profondément ancrées dans notre conscience collective et qui font partie de notre identité, nous ne voulons pas que l’on sacrifie notre identité à la mode du moment. »

Nicolas SARKOZY
Marseille 20/02/2012

Une Figaro Magazine Nicolas Sarkozy Valeurs pour la France

(Le Figaro Magazine) : Êtes-vous favorable au mariage homosexuel?
(Nicolas SARKOZY) Je n’y suis pas favorable. J’avais proposé en 2007 un contrat d’union civile. Nous ne l’avons pas mis en œuvre parce que nous nous sommes rendu compte qu’il était inconstitutionnel de réserver ce contrat aux seuls homosexuels. Ce contrat d’union civile aurait porté atteinte à l’institution du mariage. Cependant, j’ai veillé à garantir aux homosexuels les mêmes avantages en termes de succession et de fiscalité qu’aux couples mariés, mais dans le cadre du pacs. En ces temps troublés où notre société a besoin de repères, je ne crois pas qu’il faille brouiller l’image de cette institution sociale essentielle qu’est le mariage.

Et l’adoption par des couples de même sexe?
C’est une des raisons pour lesquelles je ne suis pas favorable au mariage homosexuel. Il ouvrirait la porte à l’adoption. Je sais qu’il existe, de fait, des situations particulières avec des hommes et des femmes qui assument parfaitement leur rôle parental. Mais elles ne m’amènent pas à penser qu’il faudrait inscrire dans la loi une nouvelle définition de la famille.

Nicolas SARKOZY
Interview au Figaro Magazine
10 février 2012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :