Réponses à quelques objections

20 Avr

On entend ici où là des lamentations sur l’imperfection des programmes ou des candidats. S’en suit pour certains la tentation d’un vote blanc ou nul.

C’est oublier que nous ne sommes que des hommes, tous perfectibles. Et qu’une élection n’est pas une canonisation. Notre devoir d’état est de choisir, en conscience, les responsables politiques les plus à même de conduire la politique de la Nation dans la recherche permanente du Bien Commun.

« Ils ont les mains purs…
mais ils n’ont pas de mains »

Charles PEGUY

Dimanche votez, chaque voix va compter

A la veille du 1er tour nous vous proposons une série de liens vers des billets et des tribunes :

– Message aux indécis (Jean d’ORMESSON)

– « Votons Responsables ! » (Charles VAUGIRARD)

– « Je fais parti des déçus. Mais  je voterai, malgré tout, pour SARKOZY »
(Ivan RIOUFOL)

– «  Si je votais pour un discours » (Abbé de TANOÜARN) 

–  « Pourquoi il faudra voter pour Nicolas SARKOZY dimanche »
(César LESAGE)

– « Doit-on voter SARKOZY quand on est catholique ? » (Cyrille F.)

– « Seul Nicolas SARKOZY a l’étoffe d’un chef » (Jean d’ORMESSON)

Dimanche votez pour la France Forte !


« En ces temps troublés où notre société a besoin de repères, je ne crois pas qu’il faille brouiller l’image de cette institution sociale essentielle ». « Je sais qu’il existe, de fait, des situations particulières avec des hommes et des femmes qui assument parfaitement leur rôle parental. Mais elles ne m’amènent pas à penser qu’il faudrait inscrire dans la loi une nouvelle définition de la famille ».

 « Cette pratique (euthanasie) risquerait de nous entraîner vers des débordements dangereux et contraires à notre conception de l’être humain. La loi Leonetti, ajoute-t-il, est parfaitement équilibrée, elle fixe un principe, celui du respect de la vie. Pour le reste, laissons place au dialogue entre le malade, sa famille et le médecin. »

Nicolas SARKOZY
Interview au Figaro Magazine
10 février 2012

« Mais enfin, la France a des racines chrétiennes, et mêmes judéo-chrétiennes, c’est une réalité historique qu’il serait absurde de nier! Voyez le long manteau d’églises et de cathédrales qui recouvre notre pays. La France est née de la rencontre entre la volonté des rois et celle de l’Église. Jeanne d’Arc, dont on vient de fêter le 600e anniversaire de la naissance, est au carrefour de cette double volonté. Dire cela ne signifie pas qu’on appartient à une Église, ni qu’on adhère moins aux valeurs de la République ou au principe de laïcité.N’amputons pas la France d’une part de son histoire. »

Nicolas SARKOZY
Interview au Figaro Magazine
10 février 2012



« La famille, le mariage, restent des repères, restent des références, profondément ancrés dans notre conscience collective et qui font partie de notre identité. Nous ne voulons pas sacrifier notre identité à la mode du moment. »

Nicolas SARKOZY
Marseille 20/02/2012


« De notre côté, les choses sont claires, nous ne sommes pas pour l’euthanasie. L’euthanasie, c’est l’interruption des soins palliatifs, ce n’est pas son aboutissement. »

Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET
10 mars 2012



 « Je n’accepterai jamais une France nivelée, égalitaire, qui tournerait le dos aux talents parce qu’elle aura peur. qui n’aime pas le talent ». A l’heure où il faut affronter les conséquences de la crise, je vous le dis,je n’accepterai jamais qu’on veuille détruire les institutions qui fondent la République : L’école et la famille« . La famille, en France, c’est sacré, nous ne la laisserons pas détruire. »

Nicolas SARKOZY
La Concorde
15 avril 2012

Publicités

Une Réponse to “Réponses à quelques objections”

  1. Tribune Libre : VOTEZ ! avril 20, 2012 à 5:59 #

    Je pourrai rentrer dans un débat de théologiens sur les points non négociables, comme autrefois l’Eglise a pu se déchirer sur le sexe des anges. Mais tout ou presque ayant déjà été dit sur le sujet, mon propos sera simple : entre François Hollande et Nicolas Sarkozy, ce n’est pas schtroumpf vert et vert schtroumpf.

    Avec le premier, nous avons le mariage, l’adoption homosexuelle et l’euthanasie, avant 2014.

    Avec le second, nous n’avons rien de tout ça.

    Et pour répondre à ceux qui vont dire « oui, mais ça viendra », je leur dis que, même s’ils devaient avoir raison – ce dont je ne suis pas convaincue – nous avons le devoir d’utiliser ce temps supplémentaire pour sensibiliser les Français et lutter contre ces « évolutions » qui ne sont absolument pas inéluctables.

    Comment peut-on se tenir à l’écart de la vie publique et se plaindre de, de la perte des valeurs de notre société ?, Pendant que certains catholiques choisissent de ne pas participer au vote, les pro-euthanasie et, les pro-mariage gay n’ont pas les mêmes scrupules.

    Alors qu’ils multiplient les actions auprès des, pouvoirs publics, ils font le choix de favoriser – par leur abstention – l’élection de François Hollande, et de se priver ainsi de la majorité des relais dont ils disposent au sein des Institutions…

    Chacun vote en conscience.

    Mais si vous choisissez de voter « blanc », vous ne pourrez pas vous, plaindre que vos enfants ou petits-enfants trouvent normal que leur copain Kevin ait deux mamans., Notre responsabilité est là aussi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :